Sandrine Léger

(La loi de l’Attraction)


Merci Christophe Maé pour cette belle entrée en matière… 

 Mais peut-être avant de se demander iléou, on peut se demander iléquoi ?

 Comme un peu tout le monde, je pense, j’ai cherché ce fameux bonheur dans :


          *     ma relation aux autres…

Ca, ça a été la plus grande désillusion de ma vie : les autres n’ont pas été fichus de me rendre heureuse !

          *     Mes parents ? … 

Non ! Et j’en ai conçu de la culpabilité d’ailleurs.


          *     Mon mari ? 

Bin non plus, passé la première année. (Avec le temps les relations se transforment et ça aussi c’est liée à la loi de l’Attraction)
Je vous passe les copains copines, collègues, famille etc, etc.
Le résultat n’a jamais été franchement satisfaisant… Et tout cela fera l’objet d’un billet ultérieur car il ya beaucoup à apprendre de cela.

          *     Les possession matérielles, des avoirs, de l’argent…

Des choses quoi… AVOIR…
Acheter des choses me fait plaisir un temps mais cela est différent de la sensation du bonheur. 
Je n’ai jamais réussi à acheter le bonheur où à me dire « si j’ai ça et ça, c’est le bonheur assuré ! » Enfin, si, je me le suis dit et puis… après le plaisir immédiat je retrouvais mon niveau de bonheur habituel.

          *     Des choses à faire, un travail que j’aime, des loisirs…

Par le FAIRE quoi…
Oui, ça dure un temps… Mais juste un temps !
Je suis contente quand je peins, je chante, je jardine… Mais je ne peux pas dire que tout ça me donne le bonheur durable auquel j’aspire!
La preuve, une fois tout ça est fini, mon plaisir retombe comme une crêpe face à la somme de travail qu’il me reste à fournir…

Aloooooors ?!
Iléou et iléquoi ?


j’ai fini par le trouver ce sacré Bonheur… Ce merveilleux Bonheur…
C’est une sensation de profonde harmonie. De chaleur interne. De JOIE permanente!
C’est un état d’ÊTRE.

Qu’est ce qui peut influer sur MON état d’être ?
MOI !
Juste moi. 
Par l’intermédiaire de mon attention.

Et là, nous allons commencer à rentrer dans la loi de l’Attraction.
(Je vous invite d’ailleurs à lire Abraham (transcris par Esther et Jerry Hicks), je donnerai une bibliographie bientôt.)

la loi de l’Attraction explique le fonctionnement de notre Univers de façon simple et voici ce que j’en ai compris (et qui pourra varier avec le temps!):

a) Tout ce qui vibre à la même fréquence vibratoire est attiré l’un vers l’autre. On peut parler d’aimantation.

b) Quand je porte mon attention sur quelque chose, je commence immédiatement à harmoniser ma fréquence vibratoire avec l’objet de ma pensée. 
Quel est le rapport avec le bonheur ?

Simple.
Quand je pense au bonheur, je l’attire immédiatement à moi.
Quand je pense au malheur, je l’attire immédiatement à moi !

Heu…

Vous connaissez le dicton « on ne prête qu’aux riches » ? Bin c’est exactement ça…
Les riches attirent l’argent et un être heureux attire le Bonheur.

Ca veut dire que pour être heureux/se chaque seconde de ma vie, je dois absolument concentrer mon attention, mon regard, mes pensées vers ce qui fait partie de l’essence du Bonheur :
LA BEAUTE
LA JOIE

C’EST TOUT CE QU’IL Y A à FAIRE. 
ETRE EN adéquation AVEC CE QUE JE VEUX VIVRE DANS MA VIE !


Simple alors ?
Oui et non…
Car notre société nous a profondément conditionnés à être malheureux, à voir le mauvais côté des choses : le MANQUE, la SOUFFRANCE, LA TRISTESSE et la VIOLENCE.
Cela demande de notre part une concentration de CHAQUE INSTANT pour rester dans des pensées de JOIE et de BEAUTE.

En clair…
Filtrez le monde pour ne voir que ses beaux aspects, pareil pour les gens qui vous entourent. 
Essayez de porter votre attention sur leurs bons côtés, leurs qualités, ce qui vous donne envie de leur sourire et qui met de la JOIE dans votre cœur.


Tout ça a l’air fort théorique… Essayons une petite application pratique et faisons un test :

Prenez une grande respiration et soufflez profondément. .
Comment notez-vous votre niveau de Bonheur en cet instant ? Sur 10 ?
Ok.

Pensez à la violence dans le monde, aux attentats, à la tristesse de ceux qui souffrent, aux injustices etc.
Visualisez tout ça quelques secondes.
Notez de nouveau votre niveau de Bonheur
Que constatez-vous par rapport à la note de départ ?

Essayons le processus inverse.
Prenez une grande respiration et soufflez profondément.





Pensez maintenant à un magnifique coucher de soleil auquel vous assistez par un beau soir d’été, avec pour seul bruit le bruissement des vagues. Vous sentez encore la chaleur de ses rayons vous caresser le visage et vous éprouvez un profond sentiment de paix.
Visualisez intensément cela.



Et puis, pensez et laissez-vous inspiréE par des mots tels que :

PAIX

HARMONIE

 DOUCEUR 

TENDRESSE

BEAUTE


Notez de nouveau votre niveau de Bonheur.
Que constatez-vous par rapport à la note de quand vous pensiez à des choses négatives?


(Vous remarquerez par la même occasion à quel point je dois vous guider vers une vision positive (si j’y ai réussi!) alors que quand je dis pensez à la violence, ça vous vient tout seul…)

C’est aussi simple que cela et à la fois très complexe car nous fonctionnons grâce à des schémas de pensées intégrés depuis l’enfance. On nous a conditionné à notre insu… à être à l’opposé du Bonheur !

Pour vous en sortir et être heureux/se, il va vous falloir penser beauté et joie à chaque instant dans ce que vous voyez.
Ca veut dire NE PLUS JAMAIS PORTER ATTENTION à des choses qui ne vous plaisent pas et ne vous font pas ressentir des sentiments positifs !


Je ne prête aucune attention « aux défauts des autres », je ne m’en plains pas, je n’y pense pas, je n’en parle pas ! Je me concentre uniquement sur leurs qualités ou ce que j’aimerais voir chez eux plus souvent.

Je ne regarde pas la saleté chez moi, je regarde la propreté en ayant de la Joie et l’envie de la faire grandir dans ma vie.

Je ne regarde JAMAIS ce qui MANQUE dans ma vie (un/e partenaire, un travail meilleur, des collègues plus sympas, de l’argent, etc, etc.) mais ce que j’ai DEJA.


Si vous pensez que vous manquez d’argent, votre attention se concentre sur ce manque et donc vous attirez…
Le manque d’argent !
Pas l’argent, son manque !
Juste par l’orientation de vos pensées.

Pareil si vous êtes célibataire et en manque d’amour… Si vous portez votre attention sur le fait que c’est triste d’être seul/e et sans amour… Vous attirez à vous ce que vous demandez inconsciemment à l’Univers : la solitude, la tristesse et le manque d’amour !


Notre Univers est trèèèès obéissant. Pensez et vous obtiendrez.

PRENEZ DONC GARDE A VOS PENSEES !

Et n’oubliez pas : pour trouver le Bonheur dans votre vie, il s’agit juste de le débusquer partout autour de vous et il croîtra à l’intérieur de vous…



Belles pensées à tous et toutes !

Sandrine Léger
21 août 2016

Si vous diffusez ce message, merci d’avoir la gentillesse de donner votre source et les coordonnées du site: spirituartiste.com